December 12, 2011

Lucius Lector - Le Conclave


Paul Fournier : S'il est un fait frappant dans l'histoire de notre époque, c'est la place importante qu'occupe la Papauté dans les préoccupations des hommes cultivés. Aussi s'explique-t-on facilement qu'ils se demandent « quelle loi de succession a présidé, à travers les siècles, à la création de ces Pontifes parmi lesquels abondent, plus qu'ailleurs, les saints, les hommes de génie, les politiques de grande envergure ».


Le livre de Lucius Lector est destiné à répondre à cette question. Quoique les recherches personnelles y aient en une large part, ce livre• n'est point, dans l'intention de l'auteur lui-même, une ffiivre de pure érudition. L'appareil critique y a été volontairement négligé ; les sources n'ont été citées que dans la mesure nécessaire « pour caractériser certaines assertions ».



Il n'en est pas moins vrai que Lucius Lector connaît les oeuvres des grands érudits, qu'ils appartiennent au temps passé ou à notre temps ; c'est ainsi qu'il met fort heureusement à profit les résultats des travaux des nombreux savants à la tête desquels brillent les de Rossi et les Duchesne...


Ajoutez à cela qu'à l'occasion il use avec beaucoup de bonheur des documents inédits ; ainsi certain journal manuscrit du conclave de Grégoire XVI, utilisé par lui pour la première fois, jette une vive lumière sur l'histoire de cette assemblée, qui est pour nous « le dernier conclave classique ».


En somme, notre auteur est bien informé des choses du passé ; d'ailleurs il excelle dans la connaissance des choses du présent. Ainsi ne saurait-on suivre un guide plus autorisé (Lucius Lector : Le Conclave, origines, histoire, organisation etc., in: Mélanges d'archéologie et d'histoire, t. XIV, 1894, pp. 487-489).