July 28, 2013

Messe papale



Tout ce que l’humanité a de grandeur et de beauté se trouve rassemblé autour de l’autel où le Christ se rend présent à la voix de son Vicaire. Il n’est pas de plus magnifique opéra, au sens propre de ce mot, qu’une Messe Papale et, dans ce drame de notre rédemption sur le Calvaire renouvelé sur l’autel, le moment le plus solennel est celui de la Consécration. Le Doyen du Sacré Collège, le Cardinal Tisserant, évêque de Porto et Sainte-Rufine, assiste le Saint Père. Le Cardinal Bruno, diacre, est à genoux ainsi que Mgr Dante, cérémoniaire pontifical, puis, les archevêques assistants au trône, les camériers secrets, les avocats de la Rote, les clercs chapelains, les prêtres, religieux, séminaristes et toute la foule émue en cet instant de l’Elévation. Les troupes de garde ont obéi au commandement : « Genoux terre .» Les trompettes d’argent font descendre de la coupole les accords si impressionnants de l’Harmonie religieuse de Silveri. 
P. Pfister, Pages de Rome Immortelle, Arthaud 1954, p. 146-147